Archives pour la catégorie Festivals

Avez-vous entendu parlé du festival de glace de Harbin

Festival de Glace en Janvier

Festival de Glace en Janvier

Voici un des festivals les plus magiques. Vous y trouverez plein de sculptures sur glace et le tout éclairé. C’est d’une splendeur! Harbin est la capitale de la province du Heilongjiang, située en Mandchourie, dans le nord de la Chine. Le Canada devrait s’inspirer de ce Festival. Disons que ce n’est pas la neige qui nous manque 😉
Pour voir d’autres photos, Je vous recommande de visiter cette page.

Festival Igloofest Montréal

Igloofest

Il y a cinq ans à Montréal 4ooo personnes ont assisté à la premiére édition d’un festival de musique électronique- Igloofest. Ce qu’il y a d’extraordinaire c’est que l’évenement a lieu déhors, les trois derniers weekends de janvier, donc dans une température de 25C sous zéro.

L’un de ses 4 fondateurs, Nicolas Cournoyer s’est proposé de faire renaître l’esprit de l’enfance, la joie de sortir déhors à la première neige. Il explique très simplement. « Si on s’habille comme il faut, on n’a pas froid ».

En 2012 le nombre des participants à Igloofest a dépassé 70000 pendant les neuf soirées. Les gens étaient habillés en combinaisons de ski et il y en avait aussi un concours, les ainsi dites «  one piece » ; ils sont équipés avec  des gants, des bonnets et des bottes.

Dans le rythme de la musique house ou trance tout le monde doit danser à cause de l’ambiance extraordinare, mais aussi pour ne pas prendre froid. Il y a un petit village de igloo de glace et deux scènes electro. On peut se rechauffer un peu les mains à quelques feux. Les Dj des événements les plus renommés animent les soirées. On vend du vin chaud ou des chocolat chaud.

Les fondateurs d’Igloofest ceux qui avaient proposé aussi le Piknic Electronik en été, ont reussi donc à faire s’amuser les gens, à les faire danser dans le cadre glacé du vieux port de Montréal à l’événement qu’on  considère aujourd’hui « le plus grand happening musical de l’hiver montréalais ». S’il y a de temps libre dans vos programmes les dernières semaines du janvier, vous devrez aller à Montréal pour admirer ce spectacle. Il y en a des jours où rien n’est plus important que danser, écouter de la musique et se distraire.

Festival Piknic Electronik Montréal

Piknic Electronik

Le Piknic Electronik est un événement culturel créé en 2003 à Montréal. Il est organisé au Parc Jean-Drapeau sur l’Île Sainte-Hélène. Donc il se déroule en été, à l’extérieur, dans des après-midi de dimanche de 14 heures à 21 heures. Son but et de ressembler des jeunes professionnels et étudiants pour promouvoir la musique électronique et les nombreux talents de Montréal ou d’ailleurs.

Le public peut profiter du beau temps, d’un paysage superbe, dans une atmosphère agréable et amicale. Une musique électronique à la fois classique et audacieuse enchantera les néophytes et les initiés. C’est un événement qui a lieu en plein air, accessible en métro, en auto, en vélo ou même en bateau. Il n’est qu’à 5 minutes du centre- ville et ça vaut peine d’y aller si vous n’êtes pas des grands fans de la musique électronique, au moins vous avez une alternative à la chaleur de la ville.

Les organisateurs se sont proposés de démocratiser la musique électronique, de l’innover tout en alliant la découverte avec le plaisir. Ils ont conçu un événement familial et convivial ouvrant les portes de cette musique à un public très varié. Ce ne sont pas seulement les gens qui écoute ce genre de musique, qui participent à ce festival. La qualité la plus intéressante de cette musique, c’est que, même si on ne l’écoute pas à la maison, dans un festival ou concert, elle réussie d’unifier toutes le personnes présentes dans une atmosphère délirante, qu’on ne voudrait jamais quitter.

Venez dans cette ambiance chaleureuse et festive avec vos amis, votre famille ou même seuls (vous trouverez beaucoup d’amis là), dans les mois du mai, pour vous détendre dans un  endroit  merveilleux et pour écouter de la musique tantôt classique, tantôt audacieuse.

Festival de Jazz de Montréal

Le festival de jazz de Montréal se déroule généralement fin juin, début juillet en plein centre ville de Montréal et ce,  depuis 1980, année de l’inauguration du festival par le grand Ray Charles (5 juillet). Depuis, tous les grands musiciens se sont succédés, on peut citer notamment : Stevie Wonder, James Brown, Bob Dylan, Prince et bien d’autres.

Pendant 11 jours,  de midi à minuit, c’est le lieu de rendez vous de toutes sortes de musique se rapportant au jazz, les deux tiers des concerts sont gratuits , ces concerts sont proposés en plein air et sont d’une grande qualité,  ce sont généralement des artistes inconnus qui se produisent en plein air , tandis que les concerts payants se déroulent en salle et sont plutôt réservés aux artistes les plus célèbres , mais souvent ces derniers aiment aussi se produire en plein air pour faire profiter un plus grand nombre. Le Festival de Jazz de Montréal est considéré comme le plus grand festival du monde .Plus de 2,5 millions spectateurs y assistent chaque année .Il permet de découvrir toutes les nuances musicales du jazz : blues, cubaines, africaines, contemporaines …Plus de  30 pays sont représentés, regroupant  quelque 3000 artistes .Le Festival de Jazz de Montréal a été crée par Alain Simard (homme d’affaires), André Ménard (organisateur de spectacles) et Denise McCann (chanteuse d’origine américaine). Des prix sont décernés chaque année, lors du dernier festival les artistes suivants ont obtenu un prix : Jean Pierre Zannela, Youssou  N’Dour, John  Roney. L’organisation du festival est différente des festivals qu’on a l’habitude de voir en France, ainsi il est remarquable par la propreté des sites : pas de gobelets, de cannetes, de papiers qui traînent par terre. L’édition 2012 du festival de déroulera du 28 juin au 7 juillet, on connait déjà quelques artistes qui   assisteront, il y aura entre autres : le groupe allemand Tangerine Dream (première participation au festival), le saxophoniste compositeur  Wayne Shorter , la pianiste jazz brésilienne Eliane Elias Brasileira. La vente des billets pour les concerts en salle débutera à partir du 10 décembre 2011. Les étudiants de France ont adoooorrrééé Wayne Shorter!

Black and Blue

Chaque Octobre, le festival Black and Blue, l’un des plus importants rassemblements de la communauté gay et lesbienne en Amérique du Nord, se tient à Montréal. Organisé par la fondation à but non-lucratif Bad Boy Club Montreal, le Black and Blue propose un ensemble d’événements sociaux, culturels, sportifs et musicaux.

Fondé en 1991, par un groupe d’amis visant à organiser une fête parmi laquelle seraient conviés leurs proches et associés, le Black & Blue, encore au stade embryonnaire, avait pour objectif de s’amuser tout en récoltant des fonds afin de verser les bénéfices à une cause qui leur était chère. Pas moins de 800 personnes avaient répondu présent à l’invitation, faisant de ce premier événement un succès. Fort de cette première victoire, le Bad Boy Club décide de renouveler l’expérience. Année après année, l’événement prend de plus en plus d’importance, et à présent s’avère représenter un festival majeure dans son genre.

A présent, les festivités du Black & Blue se déroulent le long de 7 jours, et la fondation peut se féliciter d’avoir attiré plus de 85 000 personnes venues d’horizons aussi divers que le Canada, les Etats-Unis, l’Europe, l’Amérique du Sud, l’Australie et la Nouvelle Zélande.

Le point culminant du rassemblement est sans doute sa rave annuelle, qui rassemble plus de 10 000 festivaliers au Palais des Congrès, situé en plein coeur du centre-ville de Montréal. Désormais devenue une institution dans la vie nocturne montréalaise, la rave Black and Blue a vue défiler derrière ses platines des DJs de renommée internationale tels que DJ Sasha, DJ Mark Anthony, DJ D-Formation, et DJ Miguel Garça.

Bien que le Black and Blue soit devenu l’un de plus importants événements de la communauté gay à travers le monde, le Bad Boy Club n’a pas oublié ses débuts, et la motivation derrière les festivités. Jusqu’à présent, la fondation a fait don de plus de 1 250 000 dollars canadiens à des oeuvres caritatives, notamment dans la recherche et en soutient aux victimes du SIDA/HIV.