Groupe Spectra

Le groupe Spectra est né en 1977, à l’initiative de André Ménard, Alain Simard et Denyse McCann. Depuis celle année, il a aidé au développement de la vie culturelle du Montréal et, après, il est devenue connu aussi au niveau international.

Parmi ses grandes accomplissements, on peut mentionner: Les FrancoFolies de Montréal, Montréal en Lumière et Festival International de Jazz de Montréal – des événements populaire célébrant les arts et la gastronomie; des excellentes productions mises sur la scène et portées en tournée; un vrai complexe culturel qui comprenait une galerie, une salle de spectacle, un bistro, une salle d’exposition et un boutique- tous compris dans la Maison du Festival Rio Tinto Alcan. Le groupe Spectra a trois salles de spectacles : Métropolis, L’Astral et le Savoy et ses expositions sont renommées partout.

L’Équipe est formée des concepteurs, producteurs et artistes très professionnels qui sont doués et qui travaillent sans cesse. Pour eux, l’objectif est de créer des événements culturels et artistiques qui réunissent tous les gens du Montréal, et pas seulement, quels que soient leurs intérêts. Les événements crées par Spectra sont de vraies fêtes populaire, où le peuple célèbre les arts, le divertissement et la culture. L’équipe ne produit que des spectacles de la plus grande qualité est personne ne part déçu du Montréal après des telles manifestations.

Les réalisations accomplies par ce group ont portées dans l’économie québécoise beaucoup d’argents et Montréal a connu un grand développement dans le secteur touristique grâce à ces fêtes. Le Groupe Spectra a été aussi un modèle au niveau local et international. Il a stimulé la naissance de beaucoup d’autres événements. À l’aide du Groupe Spectra, Québec est devenu un vrai centre de la culture, de l’humeur, des arts et de tout ce qui signifie une fête. C’est un vrai miracle d’être à Montréal quand se déroule un de ces spectacles qui porte la signature Groupe Spectra.

Festival Igloofest Montréal

Igloofest

Il y a cinq ans à Montréal 4ooo personnes ont assisté à la premiére édition d’un festival de musique électronique- Igloofest. Ce qu’il y a d’extraordinaire c’est que l’évenement a lieu déhors, les trois derniers weekends de janvier, donc dans une température de 25C sous zéro.

L’un de ses 4 fondateurs, Nicolas Cournoyer s’est proposé de faire renaître l’esprit de l’enfance, la joie de sortir déhors à la première neige. Il explique très simplement. « Si on s’habille comme il faut, on n’a pas froid ».

En 2012 le nombre des participants à Igloofest a dépassé 70000 pendant les neuf soirées. Les gens étaient habillés en combinaisons de ski et il y en avait aussi un concours, les ainsi dites «  one piece » ; ils sont équipés avec  des gants, des bonnets et des bottes.

Dans le rythme de la musique house ou trance tout le monde doit danser à cause de l’ambiance extraordinare, mais aussi pour ne pas prendre froid. Il y a un petit village de igloo de glace et deux scènes electro. On peut se rechauffer un peu les mains à quelques feux. Les Dj des événements les plus renommés animent les soirées. On vend du vin chaud ou des chocolat chaud.

Les fondateurs d’Igloofest ceux qui avaient proposé aussi le Piknic Electronik en été, ont reussi donc à faire s’amuser les gens, à les faire danser dans le cadre glacé du vieux port de Montréal à l’événement qu’on  considère aujourd’hui « le plus grand happening musical de l’hiver montréalais ». S’il y a de temps libre dans vos programmes les dernières semaines du janvier, vous devrez aller à Montréal pour admirer ce spectacle. Il y en a des jours où rien n’est plus important que danser, écouter de la musique et se distraire.

Festival Piknic Electronik Montréal

Piknic Electronik

Le Piknic Electronik est un événement culturel créé en 2003 à Montréal. Il est organisé au Parc Jean-Drapeau sur l’Île Sainte-Hélène. Donc il se déroule en été, à l’extérieur, dans des après-midi de dimanche de 14 heures à 21 heures. Son but et de ressembler des jeunes professionnels et étudiants pour promouvoir la musique électronique et les nombreux talents de Montréal ou d’ailleurs.

Le public peut profiter du beau temps, d’un paysage superbe, dans une atmosphère agréable et amicale. Une musique électronique à la fois classique et audacieuse enchantera les néophytes et les initiés. C’est un événement qui a lieu en plein air, accessible en métro, en auto, en vélo ou même en bateau. Il n’est qu’à 5 minutes du centre- ville et ça vaut peine d’y aller si vous n’êtes pas des grands fans de la musique électronique, au moins vous avez une alternative à la chaleur de la ville.

Les organisateurs se sont proposés de démocratiser la musique électronique, de l’innover tout en alliant la découverte avec le plaisir. Ils ont conçu un événement familial et convivial ouvrant les portes de cette musique à un public très varié. Ce ne sont pas seulement les gens qui écoute ce genre de musique, qui participent à ce festival. La qualité la plus intéressante de cette musique, c’est que, même si on ne l’écoute pas à la maison, dans un festival ou concert, elle réussie d’unifier toutes le personnes présentes dans une atmosphère délirante, qu’on ne voudrait jamais quitter.

Venez dans cette ambiance chaleureuse et festive avec vos amis, votre famille ou même seuls (vous trouverez beaucoup d’amis là), dans les mois du mai, pour vous détendre dans un  endroit  merveilleux et pour écouter de la musique tantôt classique, tantôt audacieuse.

Festival de Jazz de Montréal

Le festival de jazz de Montréal se déroule généralement fin juin, début juillet en plein centre ville de Montréal et ce,  depuis 1980, année de l’inauguration du festival par le grand Ray Charles (5 juillet). Depuis, tous les grands musiciens se sont succédés, on peut citer notamment : Stevie Wonder, James Brown, Bob Dylan, Prince et bien d’autres.

Pendant 11 jours,  de midi à minuit, c’est le lieu de rendez vous de toutes sortes de musique se rapportant au jazz, les deux tiers des concerts sont gratuits , ces concerts sont proposés en plein air et sont d’une grande qualité,  ce sont généralement des artistes inconnus qui se produisent en plein air , tandis que les concerts payants se déroulent en salle et sont plutôt réservés aux artistes les plus célèbres , mais souvent ces derniers aiment aussi se produire en plein air pour faire profiter un plus grand nombre. Le Festival de Jazz de Montréal est considéré comme le plus grand festival du monde .Plus de 2,5 millions spectateurs y assistent chaque année .Il permet de découvrir toutes les nuances musicales du jazz : blues, cubaines, africaines, contemporaines …Plus de  30 pays sont représentés, regroupant  quelque 3000 artistes .Le Festival de Jazz de Montréal a été crée par Alain Simard (homme d’affaires), André Ménard (organisateur de spectacles) et Denise McCann (chanteuse d’origine américaine). Des prix sont décernés chaque année, lors du dernier festival les artistes suivants ont obtenu un prix : Jean Pierre Zannela, Youssou  N’Dour, John  Roney. L’organisation du festival est différente des festivals qu’on a l’habitude de voir en France, ainsi il est remarquable par la propreté des sites : pas de gobelets, de cannetes, de papiers qui traînent par terre. L’édition 2012 du festival de déroulera du 28 juin au 7 juillet, on connait déjà quelques artistes qui   assisteront, il y aura entre autres : le groupe allemand Tangerine Dream (première participation au festival), le saxophoniste compositeur  Wayne Shorter , la pianiste jazz brésilienne Eliane Elias Brasileira. La vente des billets pour les concerts en salle débutera à partir du 10 décembre 2011. Les étudiants de France ont adoooorrrééé Wayne Shorter!

Cirque du Soleil

Ahhhh le Cirque du Soleil ! Il s’agit d’un cirque québécois moderne crée en 1984, son siège est à Montréal. Il est très différent des autres cirques, il se distingue des cirques traditionnels, en ce sens qu’il ne possède pas d’animaux, mettant plutôt l’accent sur des numéros d’acrobaties et l’utilisation de pièces musicales composées spécialement pour le cirque, ces musiques proviennent du monde entier et peuvent être aussi bien du jazz, du tango, du rock ou de la musique électronique. Le Cirque du Soleil offre un divertissement artistique de grande qualité, il est célèbre dans le monde entier. C’est l’entreprise culturelle québécoise la plus connue dans le monde, cette entreprise joue un rôle important dans l’action culturelle et sociale dans le monde, en aidant notamment les jeunes en difficultés et en favorisant leur réinsertion avec les bénéfices de certaines représentations. Beaucoup d’artistes participent aux représentions du cirque qui se produisent dans beaucoup de pays notamment aux USA (Las Vegas, Orlando , New York) et au Japon ( Tokyo). En fait, les représentations concernent plus de 300 villes dans le monde entier. Le Cirque du Soleil produit différentes œuvres, il a produit notamment des événements internationaux comme One Day One Game One Dream ( Miami 2007),Cosmos ( Macao 2007) Eurovision 2009 (Moscou 2009). Il possède une importante filmographie (plus de 30 films ont été produits depuis 1988) , certains films sont conçus spécialement pour la télévision. Grâce aux pièces musicales, il a, à son actif également, une importante discographie constituée essentiellement de bandes originales (composées pour la plupart par René Dupéré ) avec des éditions spéciales. Le Cirque du Soleil produit constamment de nouvelles œuvres, chacune d’elles est une aventure incroyable, ainsi il a plusieurs projets pour les années à venir : Dubai 2012, Arena Show 2013 (Montréal), Cirque 2012 (Amérique du Nord). A son origine, il comptait seulement 74 employés, tandis qu’en 2011 il compte plus de 5000 employés, représentés par plus de 30 nationalités différentes, on estime qu’en 2011 plus de 15 millions de spectateurs dans le monde auront vu un spectacle du Cirque du Soleil, ses représentations se déroulent dans le monde entier, tout au long de l’année.

Black and Blue

Chaque Octobre, le festival Black and Blue, l’un des plus importants rassemblements de la communauté gay et lesbienne en Amérique du Nord, se tient à Montréal. Organisé par la fondation à but non-lucratif Bad Boy Club Montreal, le Black and Blue propose un ensemble d’événements sociaux, culturels, sportifs et musicaux.

Fondé en 1991, par un groupe d’amis visant à organiser une fête parmi laquelle seraient conviés leurs proches et associés, le Black & Blue, encore au stade embryonnaire, avait pour objectif de s’amuser tout en récoltant des fonds afin de verser les bénéfices à une cause qui leur était chère. Pas moins de 800 personnes avaient répondu présent à l’invitation, faisant de ce premier événement un succès. Fort de cette première victoire, le Bad Boy Club décide de renouveler l’expérience. Année après année, l’événement prend de plus en plus d’importance, et à présent s’avère représenter un festival majeure dans son genre.

A présent, les festivités du Black & Blue se déroulent le long de 7 jours, et la fondation peut se féliciter d’avoir attiré plus de 85 000 personnes venues d’horizons aussi divers que le Canada, les Etats-Unis, l’Europe, l’Amérique du Sud, l’Australie et la Nouvelle Zélande.

Le point culminant du rassemblement est sans doute sa rave annuelle, qui rassemble plus de 10 000 festivaliers au Palais des Congrès, situé en plein coeur du centre-ville de Montréal. Désormais devenue une institution dans la vie nocturne montréalaise, la rave Black and Blue a vue défiler derrière ses platines des DJs de renommée internationale tels que DJ Sasha, DJ Mark Anthony, DJ D-Formation, et DJ Miguel Garça.

Bien que le Black and Blue soit devenu l’un de plus importants événements de la communauté gay à travers le monde, le Bad Boy Club n’a pas oublié ses débuts, et la motivation derrière les festivités. Jusqu’à présent, la fondation a fait don de plus de 1 250 000 dollars canadiens à des oeuvres caritatives, notamment dans la recherche et en soutient aux victimes du SIDA/HIV.

Fausses idées et préjugés à propos des sites de rencontres

Souvenez-vous, c’était il n’y a pas si longtemps, des préjugés qui nous font bien rire aujourd’hui, circulaient à propos des sites de rencontres. Actuellement, ceux qui pensent que les sites de rencontres, c’est pour les timides, les gens très moches et les obsédés sexuels, ont sans doute plus de 80 ans. Mais il existe toujours des idées fausses au sujet de la rencontre en ligne. En voici un best of rencontres !

Je suis trop jeune pour les sites de rencontre

On l’entend parfois, comme si cette option pour trouver l’amour était réservée à celles et ceux qui auraient déjà essayé tout le reste. En réalité, la plupart ont intégré la rencontre en ligne comme étant un moyen parmi d’autres de tenter leur chance d’Avoir un plan cul
. De plus, la tranche des 20 / 30 ans semble mieux représentée que celle des 70 / 80.

Je suis contre l’amour sur catalogue

Ceux qui considèrent que chercher à rencontrer des personnes sur Internet, c’est comme feuilleter un catalogue de produits ou que c’est faire une rencontre pour baise, ont une vision mercantile de l’amour, cette vision qu’ils repoussent tant. C’est l’attitude de chacun et chacune qui permet l’humanité des contacts.

Je préfère sortir que d’aller sur un site de rencontre

Personne n’a dit que c’était incompatible ! Vous avez surement de tomber sur une Arnaque Site de rencontre, mais vous devriez vous renseignez avant de trop vous inquiéter

Je suis trop fragile, je vais me faire avoir

Attention, si vous vous sentez à la merci des prédateurs ou prédatrices, à être prudent(e) dans vos relations sur Internet comme ailleurs.

Rencontrer en ligneLa rencontre en ligne, ça ne marche pas

Tentez le sondage autour de vous et vérifiez combien de couples se sont rencontrés sur Internet, vous pourriez être surpris(e) ! Quand une relation née sur Internet ne marche pas ou pas longtemps, c’est très rarement dû au fait que les premiers échanges aient été virtuels.

Will I Am

Will I Am Montréal 2012William James Adams Jr alias Will.i.am est un rappeur, musicien, producteur, auteur-compositeur américain né le Mars 15, 1975 à Los Angeles en Californie. Il est l’un des membres fondateurs du groupe hip hop de renommée mondiale Black Eyed Peas. Il doit sa renommée au succès du groupe qui est composé d’ apl.de.ap, Taboo et de la chanteuse Fergie. Will.i.am est sans nul doute l’un des incontournables de la musique hip hop. Il a produit de la musique avec les plus grands noms de la musique tels que Michael Jackson, Rihanna, U2, Britney Spears, Justin Timberlake, Cheryl Cole et bien plus. Le succès des tubes des Black Eyed Peas tels que Pump it, Don’t Phunk with my heart permet à Will.I.Am de se démarquer et de débuter une carrière solo. Il sort donc trois albums solos en parallèle de son travail avec les Black Eyed Peas, Lost Change, Must B 21 et Songs about girls. En 2008, le rappeur sort une réédition de l’album Thriller avec nul autre que le roi de la pop Michael Jackson. Il y a un début à tout, et celui de Will.i.am remonte lorsqu’il est découvert par le rappeur Eazy-E. Lorsqu’il était jeune, il animait les soirées familiales en chantant et à travers la danse. Ensuite, il rencontre deux autres rappeurs, Taboo et Apl, et tous ensembles décident de monter The Black Eyed Peas qui combine rap, danse et chant avec plusieurs influences musicales. Le producteur est également activement impliqué en politique. En 2008, comme beaucoup d’autres artistes, il participe à l’élection de Barack Obama et compose « Yes We Can » d’après le thème Obama. ll raconte que lorsqu’il venait en France, les gens ne respectaient plus l’Amérique et qu’il voulait faire changer les avis. C’est cette passion pour le changement qui est au cœur de tout ce que Will.i.am entreprend. Il sort également un titre intitulé « It’s a New Day » à la veille de l’élection de Barack Obama.

Black Eyed Peas Montreal 2012

Flo Rida

Flo Rida à Montréal 2012Tramar Dillard, alias Flo Rida, est né le 16 décembre 1979 à Carol City en Floride aux Etats-Unis. Son nom de scène fait référence à l’Etat ou il habite. Très jeune, il est attiré par le rap. Il monte le groupe Groundhoggz avec quelques copains qui ne connaitre aucun succès mais s’avère un bon terrain de jeu. En 2006, il réussit à rencontrer plusieurs rappeurs et figure sur un album de DJ Khaled, un énorme accomplissement pour lui. Il se fait remarquer par le label Poe Boy Entertainment basé à Miami et il signe un contrat presque immédiatement.

En 2006, il sort sa première mixtape « Mr. Birthday Man ». Presque immédiatement, une maison de disque le repère et très rapidement il enregistre son premier album « Mail on Sunday », qui sort en 2008. Flo Rida se retrouve invité par de nombreux autres artistes hip-hop tels que Lil Wayne, Akon, Timbaland, etc. Cette reconnaissance par ses pairs est un grand encouragement et triomphe pour Flo Rida qui dès 2009 sort son second album « Roots » et vole sur un nuage de succès.

Le tout premier single extrait de l’album, « Right Round », se classe en tête des ventes aux USA, Royaume Uni, Australie et Canada et catapulte le rappeur en tant qu’artiste international.

Le single « Low » en collaboration avec T-Pain devient la chanson la plus téléchargée sur iTunes et se hisse au spot #1 du Billboard Hot 100.

Il collabore sur d’autres chansons avec entre autre Ke$ha, Akon, Ne-Yo, Wyclef Jean, Ludacris, Nelly Furtado, David Guetta T-Pain, Birdman et bien plus.

Son prochain album « Mail » sort en mars 2008 aux États-Unis.

Vers la fin de l’année 2009, il collabore dans le single « Replay’ de I.Y.A.Z.

Finalement en 2010, on le retrouve dans la fameuse chanson « Club can’t handle me » qui inclue aussi aussi David Guetta.

Montréal, Québec, Canada

Montréal est la métropole du Québec au Canada. Deuxième plus grande ville francophone du monde après Paris, elle est le centre de la culture et des affaires du Québec. Le Vieux-Montréal a été déclaré arrondissement historique en 1964.

La ville est située sur l’île de Montréal, dans l’archipel d’Hochelaga, en bordure du Saint-Laurent, à proximité de l’Ontario et des États-Unis.

Montréal a accueilli l’Exposition universelle de 1967 et les Jeux olympiques d’été de 1976. Elle est l’hôte annuel du Festival des Films du Monde de Montréal, du Festival international de jazz de Montréal11, du festival Juste pour rire, du Festival Montréal en lumière et du Grand Prix de Formule 1 du Canada. Le club de hockey Les Canadiens de Montréal y a élu domicile dès sa création en 1909.

Montréal est considérée comme la deuxième ville francophone dans le monde après Paris (2,1 millions de personnes), étant la seule métropole francophone en Amérique du Nord. Sa population est plus du triple de celle de ville de Québec, la capitale du Québec.

En 2010, la ville de Montréal comptait 1 692 080 habitants, et son agglomération compte tout près de 4 millions. En 2006, environ 52,4 % de sa population était de culture et de langue française, 32,4 % était de culture et de langue autre que le français et l’anglais et 12,5 % était de culture et de langue anglaise, faisant de Montréal une ville interculturelle.